Born Villain

Selon un point de vue janséniste, l’homme est souillé par le péché originel. Le mal est donc important dans la conception de la nature humaine. De ce fait, la question d’un éventuel déterminisme peut se poser. Ainsi, l’homme peut-il transcender l’aspect malfaisant de sa nature ? C’est ce combat de l’homme contre sa nature que j’ai illustré au sein de ma collection.
J’ai traité 3 aspects de ma problématique philosophique :
1°) Le mal, grâce à la symbolique du noir ( cf Noir : Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau )
2°) Le déterminisme avec le conditionnement, l’enfermement du corps ( vêtements cintrés, près du corps, capuches, cols montants, motifs en all over, motifs créant des lignes structurantes, découpes bretelles, formes géométriques et épaules très carrées )
3°) L’échappatoire, avec des formes plus souples, le caractère aléatoire de certains échantillons de la créa textile ( satin polyester cloqué ), un aspect un peu plus «sportswear»
Les matériaux synthétiques ( produits par l’homme ) déformés portent ainsi l’empreinte de celui-ci.
Ici, il s’agit d’un long manteau tout en satin polyester. Il comporte des découpes bretelles, un col officier, des manches tailleur. Le haut est recouvert de motifs faits à l’encre gonflante. Il y a des applications brodées de polyester cloqué sur les manches et le col. Le bas est pyrogravé pour laisser apparaître le satin écru. Le volume est créé par du tulle froncé.

Page d'ambiance

PP 15

Prototype - zoom col officier

Prototype - zoom manche

Prototype - zoom manche

Prototype - vue globale

Posté dans Réalités par Izumi le 14 août 2013 à 13 h 35 min.

Ajouter un commentaire

Article précédent:
Article suivant:

Aucun commentaire

Laissez un commentaire dans le formulaire ci-dessous !


Laisser un commentaire